Un Espace pour échanger !

www.topogramme.fr

Actuellement, j'accompagne à l'organisation du débat numérique sur les monnaies locales dans le cadre de l'éco-rencontre :

pour participer et suivre toute l'information, vous pouvez cliquer ici Eco-Rencontre
pour aller directement au Débat Monnaies Locales une fois devant le texte, il suffit de souligner le texte et argumenter ! c'est simple comme bonjour ;) vous verrez !

Qu'est un débat numérique ?

« La qualité du débat public sera meilleure quand sera reconnu notre profond besoin de dignité et de relations humaines et que ce besoin sera considéré non comme un supplément d’âme mais comme ce qui peut permettre, de mieux comprendre, de dépasser, des clivages qui semblent irréductibles» Économie utile pour des temps difficiles de Abhijit v. Banerjee (Auteur), Esther Duflo (Auteur), Christophe Jaquet (Traduction)Seuil 2020

Jean Sallantin expert en débat numérique nous partage sont point de vu concernant l'éthique : "Il y a manifestement une urgence à disposer d’une démarche qui apporte au débat public déontologie, éthique et rationalité et qui établisse les citoyens véritablement comme partie prenante au même niveau que les politiques, les médias, les corps intermédiaires dans les débats préparant les prises de décisions actuelles concernant notre vie sur la terre. Ces futurs débats de meilleure qualité sont en rupture avec les pratiques actuelles du débat public. Cette rupture peut survenir grâce à la pratique du «débat numérique».

Les outils numériques servant aux débats doivent faire que soit respectée une déontologie et en particulier permettre de vérifier le respect d’une collégialité, d’une subsidiarité et d’une transparence aux débats. Les outils numériques doivent permettre que soit respectée une éthique en laissant aux participants le contrôle et la responsabilité de la diffusion de leurs propos.

Le besoin de rationalité n’est pas traité comme un supplément d’âme mais le moyen donné à chacun d’une capacité accrue d’écoute et d’interprétation pour mieux comprendre, se faire comprendre et dépasser des clivages. Les outils d’intelligence artificielle doivent justifier de comment ils participent à la rationalisation du débat et en particulier, comment ils traitent sans préférence tous les arguments. c’est pourquoi leurs futurs développements devront dépasser la barrière des langues.

Ils devront aussi pratiquer une sobriété énergétique car ces outils vont multiplier les communications entre citoyens sur des sujets concernant le bien commun. Ils devront également être des logiciels libres pour que leurs futurs développements conduisent le «débat numérique» à devenir un bien commun numérique de l’humanité, permettant à chacun de suivre et s’il le veux d’intervenir à son échelle dans les débats en cours provoqués par des urgences actuelles comme celles de l’urgence climatique, sociale, économique, environnementale et écologique".